Aller au contenu principal

Freins

Quand on est en route à vélo, on veut avancer rapidement et avec une dépense d’énergie aussi faible que possible. Si la situation l’exige, on veut pouvoir s’arrêter tout aussi rapidement et de manière sûre. Pour cette raison, de bons freins sont pour moi un des éléments les plus importants de mon vélo. Il y a un grand nombre de systèmes différents, auxquels on recourra de préférence en fonction de l’utilisation prévue. Je te donne ici un aperçu des systèmes existants.

Freins à disque ou freins sur jante?


Cette question n’a pas de réponse aisée, elle dépend d’un grand nombre de facteurs qu’on va passer en revue.

Les freins sur jante se divisent en trois types courants qui sont destinés à des utilisations différentes. Dans tous les systèmes décrits ici, deux patins de frein en caoutchouc qui se font face sont pressés sur le côté de la jante et réduisent ainsi la vitesse. Les patins de frein et la jante sont ainsi des pièces d’usure : si les premiers sont faciles et bon marché à remplacer, changer une jante est une réparation importante.

Parmi les freins à disque, on distingue entre systèmes hydrauliques et mécaniques. Dans les deux cas un disque de frein est vissé sur un moyeu spécialement conçu. La mâchoire de frein entoure une petite partie de ce disque. Si le frein est actionné, les deux plaquettes sont pressées sur le disque et le vélo est ralenti. Les disques et les plaquettes de frein sont des pièces d’usure et doivent être régulièrement remplacées.